Quels sont les équipements de protection individuelle indispensables ?

Au quotidien, quelques gestes simples peuvent éviter bien des accidents. Cela commence par une bonne prévention collective et le respect des équipements de protection individuelle (EPI) quand ils s’imposent.

flèche vers le bas

La responsabilité des chefs d’entreprise est de plus en plus souvent recherchée en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle. C’est pourquoi il importe d’être bien assuré. Au quotidien, quelques gestes simples peuvent éviter bien des accidents. Cela commence par une bonne prévention collective et le respect des équipements de protection individuelle (EPI) quand ils s’imposent.

illustration null

Le casque


Ils sont devenus confortables, même par temps chaud, ce qui rend plus facile **l’obligation de les porter**. Il faut vous assurer que le casque est en bon état, aux normes, et que la date limite de son utilisation n’est pas dépassée. La jugulaire doit être attachée, surtout pour les travaux en hauteur.

Les protections auditives


Le chef d’entreprise est tenu pour responsable de **l’exposition de ses ouvriers au bruit**.

Les lunettes


**Les accidents des yeux représentent 3 % des accidents du travail**. Ils pourraient facilement diminuer grâce au port de lunettes de protection adaptées. Toutes doivent porter le sigle CE et correspondre aux besoins spécifiques de leurs utilisateurs : projections de liquides, de solides ou de poussières, ou rayons infrarouges ou ultraviolets.

Le masque
Lors du sablage, vous exposez votre appareil respiratoire. Le masque respiratoire filtrant anti-poussière FFP3 est fortement recommandé ; il doit impérativement être entretenu et changé souvent.

illustration

Les gants


Les mains sont les parties du corps les plus fréquemment touchées lors des accidents du travail. Les gants doivent être à la taille des mains de leurs utilisateurs et adaptés à chaque type de travaux et de risques : coupures, perforations, vibrations, allergies et produits chimiques. Ils doivent être conformes aux normes et soigneusement entretenus.

Les chaussures


Il existe aujourd’hui toutes sortes de chaussures de sécurité contre les chocs (embouts et talons) mais également contre les agents agressifs (feu, produits chimiques). Choisissez-les avec des semelles antidérapantes et l’intérieur traité contre les bactéries. Pour les bottes, le polyuréthane ou le PVC sont aujourd’hui préférés au cuir ou au caoutchouc.

Le harnais

Les chutes en hauteur demeurent la 1re cause d’accidents importants dans le BTP. Près de

36 % d’entre elles sont mortelles et 28 % sont à l’origine d’accidents graves. Il faut savoir que le poids d’un individu lorsqu’il chute est surmultiplié. Il s’agit donc d’avoir le matériel adéquat et en bon état : un harnais qui soutient le corps dans son ensemble en partant de la ceinture puis passant par l’entrejambe pour enfin remonter aux épaules.

illustration Le harnais

À lire aussi

Comment prévenir le risque routier professionnel ?

Pourquoi souscrire une assurance protection juridique ?

Un accident corporel intervient sur votre chantier, que faire ?

L'assurance RC Décennale des entrepreneurs de TP

Les mentions obligatoires sur les attestations d'assurance décennale

L'assurance des engins et matériels de chantier

Comment prévenir le risque routier professionnel ?

Pourquoi souscrire une assurance protection juridique ?

Un accident corporel intervient sur votre chantier, que faire ?

L'assurance RC Décennale des entrepreneurs de TP

Les mentions obligatoires sur les attestations d'assurance décennale

L'assurance des engins et matériels de chantier

Comment prévenir le risque routier professionnel ?

Pourquoi souscrire une assurance protection juridique ?

Un accident corporel intervient sur votre chantier, que faire ?

L'assurance RC Décennale des entrepreneurs de TP

Les mentions obligatoires sur les attestations d'assurance décennale

L'assurance des engins et matériels de chantier