Économistes de la construction, quelle histoire !

Le métier d’économiste de la construction a connu en peu de temps une évolution fulgurante. Aujourd’hui, les missions des économistes sont très diversifiées, s’étalent tout au long du projet et visent à garantir la maîtrise des coûts au maître d’ouvrage.

flèche vers le bas

Le métier d’économiste de la construction a connu en peu de temps une évolution fulgurante. En 40 ans, ces professionnels sont passés des crayons de couleurs sur du papier calque au BIM ! Leur rôle n’a cessé d’évoluer, fortement poussé par le déploiement de l’informatique, puis, plus récemment, des outils digitaux. L’économiste est aujourd’hui omniprésent dans tout le processus de construction.

Dans les années 60-70, on avait affaire à un métreur. C’était le professionnel qui mesurait, d’après les plans de l’architecte et le descriptif des travaux, les quantités de matériaux nécessaires à la réalisation d’un ouvrage. Il produisait par conséquent des données quantitatives : mètres linéaires de plinthes carrelées, volume de béton, superficie de parquet… et ce, pièce par pièce de l’ouvrage.

Lorsque le budget initial était dépassé, le maître d’ouvrage demandait alors à l’architecte de revoir son projet pour revenir au plus près du budget initial. Ce qui obligeait alors le métreur à recommencer le travail depuis le début : notations sur les plans, calculs…

illustration null

Puis arriva l’informatisation… et les métreurs furent les premiers professionnels du BTP à s’équiper. Plus besoin de tout recopier, de refaire des calculs… l’ordinateur conservait tout en mémoire, permettait de faire des simulations et les modifications sont devenues beaucoup plus simples et rapides. Aussi, les activités du métreur vont s’élargir. De plus en plus, il va travailler en amont avec le maître d’ouvrage. Il devient petit à petit le rédacteur des descriptifs de travaux à exécuter puis des du Cahiers des Clauses Techniques Particulières (CCTP). Au fil du temps, il va piloter l’économie du projet, et s’imposer comme le « maillon fort » de l’équipe de maîtrise d’œuvre. Il est l’Economiste de la construction.

Aujourd’hui, les missions des économistes sont très diversifiées, s’étalent tout au long du projet et visent à garantir la maîtrise des coûts au maître d’ouvrage. C’est une profession dynamique qui doit se tenir au courant des évolutions techniques, économiques et organisationnelles de l’acte de construire, avec des exigences sur l’accessibilité, le confort et le respect des normes environnementales. Il s’agit néanmoins d’un travail d’équipe de maîtrise d’œuvre. L’économiste peut également être missionné en direct par un maître d’ouvrage privé ou public, ou pour la réalisation de prestations pour les entreprises de BTP (par exemple, pour la quantification des matériaux lors de la mise au point des devis (les « métrés »).

En résumé, les économistes agissent pour la maîtrise des coûts des projets de construction en procédant à :

  • l’assistance à la mise au point des projets
  • la description technique des ouvrages
  • la réalisation des estimations financières
  • l’analyse des offres des entreprises
  • le suivi financier des marchés
  • l’arrêté des comptes des chantiers
  • dans certains cas, des missions d’OPC.

L’économiste est donc devenu un acteur incontournable de la maîtrise d’œuvre dans toutes ses composantes pour l’exécution des travaux. Il peut être aussi sollicité pour des missions particulières comme la gestion des déchets de chantier ou la réalisation de diagnostics, mais aussi dans la pratique du BIM.

La filière, consciente des enjeux, a contribué à la mise en place de formations diplômantes, de type BTS ou DUT jusqu’au Master « Etude, Economie et Construction ».

L’Auxiliaire connaît bien les Economistes et leur propose des solutions d’assurance adaptées. Elle confirme sa proximité avec la profession en qualité de partenaire de l’UNTEC. Elle était d’ailleurs présente au dernier congrès qui s’est tenu à Angers début septembre.

À lire aussi

Les garanties légales dues par le constructeur (biennale, décennale...)

Les mentions obligatoires sur les attestations d'assurance décennale

Le rôle de l'assurance face à l'évolution des métiers du BTP et à l'innovation

Qu'est-ce que le devoir de conseil des professionnels de la construction ?

Les garanties légales dues par le constructeur (biennale, décennale...)

Les mentions obligatoires sur les attestations d'assurance décennale

Le rôle de l'assurance face à l'évolution des métiers du BTP et à l'innovation

Qu'est-ce que le devoir de conseil des professionnels de la construction ?

Les garanties légales dues par le constructeur (biennale, décennale...)

Les mentions obligatoires sur les attestations d'assurance décennale

Le rôle de l'assurance face à l'évolution des métiers du BTP et à l'innovation

Qu'est-ce que le devoir de conseil des professionnels de la construction ?