Nous trouver rapidement

Fermer

Parce que votre
temps est précieux
Prenez
un raccourci !

Sociétaire Courtier
Visiteur
Raccourci

10 points à vérifier et à déclarer à votre assureur une fois par an

Dès qu’un changement intervient dans votre entreprise, avertissez-en votre assureur. 

L’amélioration d’un risque peut vous valoir des diminutions de cotisations.

 

En revanche, son aggravation, quand elle n’est pas déclarée, peut, en cas de sinistre, générer une règle proportionnelle pour l’indemnisation, voire une non-prise en garantie. Il peut également s’agir de la mise en place d’un contrat plus adapté à vos nouveaux besoins.

 

Il en va de même pour votre protection personnelle, celle de votre famille ou de vos salariés.

Ayez de bons réflexes pour toujours être assuré de manière optimale.

Les 10 points relatifs à votre activité professionnelle

  1. Votre activité,
  2. votre effectif (permanent et temporaire),
  3. votre chiffre d’affaires (si votre cotisation n'est pas calculée au forfait),
  4. la part de votre chiffre d’affaires que vous réalisez grâce à la sous-traitance,
  5. l’utilisation de technique non courante,
  6. la réalisation de chantiers en groupement,
  7. votre rôle, notamment celui de mandataire dans le cadre d’un groupement,
  8. vos qualifications ou certifications obtenues,
  9. le montant total de la plus grosse opération de construction sur laquelle vous êtes intervenu,
  10. votre clientèle (particulier, industrie, tertiaire).

Les 10 points relatifs à vos biens professionnels (engins de chantiers, locaux professionnels...)

  1. Vos acquisitions,
  2. vos ventes,
  3. vos locations,
  4. vos équipements (bras de levage, rayonnages, remorques…),
  5. vétusté des biens (machines, véhicules, engins…),
  6. vos transformations ou embellissements,
  7. vos certificats de vérification des installations électriques,
  8. vos certificats de contrôle des extincteurs,
  9. vos renonciations à recours,
  10. vos jeunes conducteurs.

Les 10 points relatifs à votre protection personnelle en tant que chef d'entreprise de BTP, celle de votre famille et de vos salariés

  1. Votre statut juridique,
  2. votre situation matrimoniale,
  3. la composition de votre foyer familial,
  4. les personnes couvertes par votre contrat,
  5. les personnes désignées dans la clause bénéficiaire de vos contrats,
  6. le montant de vos garanties en cas d’arrêt de travail,
  7. le montant de vos garanties en cas d’invalidité,
  8. votre revenu (ou bénéfice) imposable servant de référence au calcul de votre plafond de déduction fiscale (contrat Madelin),
  9. l’effectif de votre entreprise,
  10. les coordonnées de vos salariés assurés.

 

Retour au Blog